LOOMINGS
LOOMINGS

LOOMINGS

Vendor Biography

Chansons à mi-chemin entre rock et… autre chose : la musique de Loomings envahit les oreilles avec des sonorités uniques. 

Les références musicales du groupe appartiennent à la tradition pop-rock expérimentale : des Beatles à Rock in Opposition en passant par Zappa et Prince. Ainsi leur répertoire se traduit surtout par une volonté d’aller plus loin sur la route indiquée par ces “pionniers”, et non pas d’en re-parcourir le chemin.

Loomings est né sous l’impulsion de Jacopo Costa, musicien italien vivant à Strasbourg. Grâce à la vitalité de la scène musicale locale, il a la possibilité de réaliser ses créations à l’aide de plusieurs musiciens aux parcours artistiques variés. Les voix de Maria Denami et de Clara Weil — l’une issue du répertoire lyrique, l’autre ancrée dans les musiques actuelles — s’ajoutent au groove jazzy de Theron Fuhrmann (basse électrique) ainsi qu’aux percussions et machines électroniques de Enrico Pedicone et  de Jacopo lui-même : le résultat de ce croisement, à la fois poétique, ironique et puissant, invite les esprits les plus aventureux à découvrir de nouveaux territoires sonores.


Deuxième album de Loomings après Everyday Mythology (2015), Hey Weirdo! est une aventure sonore inattendue, à la foi hautement complexe et tout à fait accessible, intégrant des aspects issus de la musique “savante contemporaine” (l’atonalité, les structures libres, les mélanges de timbres inattendus, la composition au sens “classique du terme”) avec d’autres qui appartiennent plutôt au rock et aux musiques actuelles (le groove, les modes de jeu propres du rock ou du funk, la manipulation électrique ou électronique du son, l’idée — quoique étirée — d’écrire des chansons).  

Hey Weirdo! a été  enregistré au Studio Nac de Strasbourg, avec la collaboration d’un quintette de cuivres composé de JB Juszczak, Paul Schwartz, Rémi Psaume (saxophones), Bertrand Eber (trompette) et Nicolas Jean (trombone).
L’album est produit par le label Soleil Mutant et a obtenu le soutien du Gouveia Art Rock Festival, où il a été présenté lors de l’édition 2019.