La musique s’écoute désormais en streaming. Une révolution des usages qui a ses avantages et ses limites. Comment reprendre le contrôle sur sa musique ?
Depuis une dizaine d’années, la généralisation du streaming a changé notre rapport à la musique. Mais cette dématérialisation culturelle a eu pour conséquence sa « plateformisation ». En 2020, 83 % des revenus de la musique enregistrée venaient du streaming, en augmentation de 13 % par rapport à l’année précédente (données US, RIAA, février 2021). Si Spotify ou Deezer sont des machines extraordinaires et de super juke boxes, il serait néanmoins prudent de ne pas leur laisser les pleins pouvoirs sur nos vies musicales.

Source / Lire la suite : Sans le streaming, la vie serait une erreur – Pour une nouvelle éthique de la musique